Paramètres avancés Enrouler ▲

Réélu à sa présidence le 12 novembre, Daniel Goa estime qu’au lendemain du référendum, les indépendantistes devront ouvrir des « négociations bilatérales » avec l’État : « il y aura très clairement le peuple premier d’un côté et la puissance administrante de l’autre ».

Du « nationalisme kanak » au « nationalisme calédonien », sur la-croix.com le 29 novembre 2017.

Réélu à sa présidence le 12 novembre, Daniel Goa estime qu’au lendemain du référendum, les indépendantistes devront ouvrir des « négociations bilatérales » avec l’État : « Il y aura très clairement le peuple premier d’un côté et la puissance administrante de l’autre ».

Du « nationalisme kanak » au « nationalisme calédonien », sur la-croix.com le 29 novembre 2017.

La situation juridique du Sahara occidental est très particulière, car l’ONU ne considère pas la région comme un territoire autonome et ne reconnaît pas non plus le Maroc comme puissance administrante, mais comme puissance occupante.

Gdeim Izik : le procès explosif de 25 militants sahraouis, sur liberation.fr le 13 mars 2017.

3 exemples