Paramètres avancés Enrouler ▲

Les agriculteurs s’inquiètent aussi de l’agribashing croissant dans l’opinion publique.

Le monde bouge, la FNSEA veut bouger avec lui pour répondre aux défis du secteur, sur terre-net.fr le 28 mars 2018.

En d’autres termes, les agriculteurs sont-ils victimes d’agribashing, ou utilisent-ils ce terme pour discréditer ceux qui leur demandent d’évoluer alors qu’ils n’en ont pas envie ?

Les agriculteurs sont-ils paranoïaques, ou réellement victimes d’un "agribashing" ?, sur atlantico.fr le 18 mars 2018.

Selon le politologue Eddy Fougier, il existerait trois définitions de l’agribashing, selon l’interlocuteur : « Les premiers nient ou du moins tendent à minimiser son existence même.

Les agriculteurs sont-ils paranoïaques, ou réellement victimes d’un "agribashing" ?, sur atlantico.fr le 18 mars 2018.

Les seconds pensent qu’il existe un agribashing qui se présente avant tout comme une critique du mode de production conventionnel (grandes exploitations, utilisation de phytos, élevage intensif).

Les agriculteurs sont-ils paranoïaques, ou réellement victimes d’un "agribashing" ?, sur atlantico.fr le 18 mars 2018.

Enfin, les troisièmes ont une vision extensive de l’agribashing.

Les agriculteurs sont-ils paranoïaques, ou réellement victimes d’un "agribashing" ?, sur atlantico.fr le 18 mars 2018.

Il précise : « L’agribashing (de « bash » : frapper violemment ; qui évoque également un jeu, ou une forme de lynchage, en l’occurrence médiatique) fédère les animosités, tient lieu de mot d’ordre, il devient même le thème central d’assemblées de jeunes et de moins jeunes, au risque de trouver le responsable (les médias) et d’éviter de se poser les bonnes questions.

Les agriculteurs sont-ils paranoïaques, ou réellement victimes d’un "agribashing" ?, sur atlantico.fr le 18 mars 2018.

6 exemples