Paramètres avancés Enrouler ▲

- Influence «déstabilisatrice de l’Iran» -

Offensive diplomatique de l’Iran en pleines tensions régionales, sur liberation.fr le 12 mai 2018.

La Maison-Blanche a critiqué vendredi l’influence « déstabilisatrice » de l’Iran à travers le Moyen-Orient, condamnant dans un même communiqué les roquettes tirées sur Israël et les missiles balistiques ayant visé l’Arabie saoudite depuis le Yémen cette semaine.

L’Iran se tourne vers la diplomatie en pleines tensions régionales, sur journaldequebec.com le 12 mai 2018.

« Les Gardiens de la révolution islamique de l’Iran (IRGC) déversent des ressources pour exporter l’influence déstabilisatrice (de Téhéran) à travers le Moyen-Orient, alors même que la population iranienne souffre d’une économie vacillante », a indiqué la porte-parole de la Maison-Blanche dans un communiqué.

La Maison-Blanche critique l’action de l’Iran en Israël et en Arabie saoudite, sur journaldequebec.com le 11 mai 2018.

La Maison Blanche a critiqué vendredi l’influence «déstabilisatrice» de l’Iran à travers le Moyen-Orient, condamnant dans un même communiqué les roquettes tirées sur Israël et les missiles balistiques ayant visé l’Arabie saoudite depuis le Yémen cette semaine.

L’Iran se tourne vers la diplomatie en pleines tensions régionales, sur liberation.fr le 11 mai 2018.

Concernant l’Iran, le département d’Etat avait aussi dénoncé la nature « déstabilisatrice » de ses activités, y compris son soutien au Hezbollah et à d’autres groupes terroristes.

Afrique: Le Polisario dans la liste des organisations terroristes, sur lafriqueadulte.com le 11 mai 2018.

«Nous avons besoin d’efforts diplomatiques forts» également au Moyen-Orient «pour endiguer l’attitude déstabilisatrice de l’Iran en Syrie, au Yémen et à travers la région», a-t-il poursuivi, alors que le président américain doit se prononcer d’ici une semaine sur le sort de l’accord sur le nucléaire iranien qu’il menace de quitter.

Mike Pompeo défend une diplomatie «musclée», sur journaldequebec.com le 04 mai 2018.

A Washington, Emmanuel Macron a déclaré que le système balistique iranien posait un problème pour la sécurité du Proche-Orient... J'ai été très surpris par la conférence de presse faite par le président Macron et par Donald Trump parce que dire que c'est l'Iran qui est la puissance déstabilisatrice du Moyen-Orient alors que nous, nous avons eu 240 morts et 900 blessés dans les rues de Paris par des salafistes qui n'ont rien à voir avec l'Iran mais qui ont beaucoup à voir avec l'Arabie Saoudite... je me dis quand même que le président Macron a fait une concession dans la conférence de presse donc arrêtons dans cette diabolisation de l'Iran quand notre problème à nous c'est le terrorisme.

Les preuves de Netanyahu : les doutes d'un expert, sur fr.euronews.com le 01 mai 2018.

«Ils sont convenus que des éléments importants n'étaient pas couverts par l'accord, mais que nous devons y répondre: les missiles balistiques, ce qui arrivera à l'expiration de l'accord et l'activité déstabilisatrice de l'Iran dans la région.»

Accord maintenu? Nouvel accord? Macron et l’UE en grand danger sur le nucléaire iranien - Sputnik France, sur fr.sputniknews.com le 30 avril 2018.

Ils ont jugé que l’accord actuel était «le meilleur moyen de neutraliser la menace d’un Iran doté de l’arme nucléaire» mais ont convenu «que des éléments importants n’étaient pas couverts» par ce texte, «notamment les missiles balistiques, ce qui se passera à l’expiration de l’accord et l’activité déstabilisatrice de l’Iran dans la région», et qu’ils devaient «y répondre».

Pompeo exprime la ligne dure américaine sur l’Iran, sur journaldequebec.com le 29 avril 2018.

L’ultime étage de la fusée concerne la politique déstabilisatrice de l’Iran dans la région.

Le nucléaire iranien, un accord, désaccords, sur liberation.fr le 25 avril 2018.

65 exemples