Paramètres avancés Enrouler ▲

Les combats ont été marqués par un déluge de raids aériens et de tirs d’artillerie ayant fait 250 morts parmi les forces prorégime, contre 233 jihadistes et plus de 60 civils tués, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Scènes d’apocalypse dans le camp de Yarmouk reconquis par le régime syrien, sur liberation.fr le 21 mai 2018.

En un mois d’offensive dans le dernier réduit repris à l’EI, plus de 250 membres des prorégime ont été tués, ainsi que 233 jihadistes et plus de 60 civils, selon l’OSDH qui dispose d’un vaste réseau de sources dans le pays en guerre.

Le régime syrien contrôle totalement Damas et sa région après avoir chassé l’EI, sur liberation.fr le 21 mai 2018.

En deux jours, plus d’un millier de jihadistes ont été évacués de secteurs et du camp de réfugiés palestiniens de Yarmouk dans le sud de Damas, permettant l’entrée des forces prorégime dans ces zones soumises depuis plus d’un mois à des bombardements, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Le régime syrien contrôle totalement Damas et sa région après avoir chassé l’EI, sur liberation.fr le 21 mai 2018.

Depuis le début de l'offensive contre l'EI dans le sud de Damas le 19 avril, plus de 250 membres des forces prorégime ont été tués, ainsi que 233 jihadistes et plus de 60 civils, selon l'OSDH, qui dispose d'un vaste réseau de sources en Syrie.

L'évacuation de jihadistes de l'EI de Damas se poursuit, sur journaldequebec.com le 21 mai 2018.

Le gouvernement syrien n'a pas confirmé l'existence d'un accord avec l'EI pour évacuer ces jihadistes, soumis depuis plus d'un mois à une offensive des forces prorégime, mais une source militaire citée par l'agence officielle Sana a indiqué qu'un cessez-le-feu était en cours pour permettre l'évacuation de civils de cette zone.

L'évacuation de jihadistes de l'EI de Damas se poursuit, sur journaldequebec.com le 21 mai 2018.

Le gouvernement syrien n’a pas confirmé l’existence d’un accord avec l’EI pour évacuer ces djihadistes, soumis depuis plus d’un mois à une offensive des forces prorégime, mais une source militaire citée par l’agence officielle Sana a indiqué qu’un cessez-le-feu était en cours pour permettre l’évacuation de civils de cette zone.

L’évacuation de djihadistes de l’EI de Damas se poursuit, sur fr.metrotime.be le 21 mai 2018.

Depuis le début de l’offensive contre l’EI dans le sud de Damas le 19 avril, plus de 250 membres des forces prorégime ont été tués, ainsi que 233 djihadistes et plus de 60 civils, selon l’OSDH, qui dispose d’un vaste réseau de sources en Syrie.

L’évacuation de djihadistes de l’EI de Damas se poursuit, sur fr.metrotime.be le 21 mai 2018.

"Au moins 27 combattants prorégime ont été tués: six soldats syriens et 21 combattants étrangers, dont 11 Iraniens", selon le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, qui avait auparavant donné un bilan de 23 morts, sans préciser si des Iraniens figuraient parmi eux.

Syrie: onze Iraniens parmi les victimes des frappes israéliennes, sur lexpress.fr le 12 mai 2018.

Les dizaines de frappes israéliennes contre des cibles présentées comme iraniennes en Syrie, jeudi, ont tué 27 combattants prorégime, dont 11 Iraniens, selon l’OSDH.

L’Iranien Zarif en tournée diplomatique pour sauver l’accord nucléaire, sur liberation.fr le 12 mai 2018.

Au moins 86 combattants prorégime et 57 jihadistes ont été tués dans les combats depuis une semaine, a indiqué l’OSDH, qui s’appuie sur un vaste réseau de sources dans le pays en guerre depuis mars 2011.

L’offensive contre l’EI à Damas piétine, des dizaines de combattants tués, sur liberation.fr le 12 mai 2018.

489 exemples

Flexion