Paramètres avancés Enrouler ▲

Un reconstitutionniste en scène de collision s’est rendu sur place pour analyser la scène.

Un motocycliste perd la vie après une collision , sur journaldequebec.com le 18 mai 2018.

Rappelons que le reconstitutionniste de la Sûreté du Québec qui a témoigné mardi a évalué la vitesse au début de la ligne de freinage à 114 km/h.

Motocycliste happé à mort : un témoin de l’accident appelé à la barre, sur ici.radio-canada.ca le 18 mai 2018.

La poursuite a en outre fait entendre un reconstitutionniste en scène de collision de la Sureté du Québec (SQ) qui est également expert en conduite de motocyclette.

Motocycliste happé à mort : la policière ne répondait pas à une urgence, sur ici.radio-canada.ca le 17 mai 2018.

Lorsque le motocycliste Jessy Drolet est entré en collision avec la voiture patrouille conduite par Isabelle Morin, ses facultés étaient affaiblies, mais cette donnée n’a jamais été prise en compte dans le dossier du reconstitutionniste de la Sûreté du Québec.

La victime avait les facultés affaiblies, sur journaldequebec.com le 16 mai 2018.

En contre-interrogatoire, l’avocat de Morin, Me Jean-François Bertrand, a fait préciser au chef reconstitutionniste de la Sûreté du Québec, Carl Allard, que jamais ces informations n’avaient été prises en compte dans le cadre de la reconstitution parce que, pour lui, cela n’aurait pas « changé les calculs ».

La victime avait les facultés affaiblies, sur journaldequebec.com le 16 mai 2018.

Au jour deux du procès de la policière du Service de police de la Ville de Québec accusée de conduite dangereuse causant la mort, le chef reconstitutionniste de la Sûreté du Québec, Carl Allard, a pris le plancher muni d’un rapport d’un peu plus de 320 pages.

Happé mortellement par une policière: Jessy Drolet a eu 1,5 seconde pour réagir, sur journaldequebec.com le 15 mai 2018.

Si la rigueur du reconstitutionniste a été mise de l’avant en interrogatoire principal, les choses se sont un peu corsées lorsque l’homme a été contre-interrogé de façon habile par l’avocat de la défense, Me Jean-François Bertrand.

Happé mortellement par une policière: Jessy Drolet a eu 1,5 seconde pour réagir, sur journaldequebec.com le 15 mai 2018.

S’il est vrai de dire que la victime roulait à une vitesse supérieure à celle permise, le reconstitutionniste a effectué les mêmes calculs, mais en utilisant la vitesse maximale acceptée à l’entrée du chantier, soit 90 km/h.

Happé mortellement par une policière: Jessy Drolet a eu 1,5 seconde pour réagir, sur journaldequebec.com le 15 mai 2018.

Le reconstitutionniste a évalué la vitesse du motocycliste à 114 km/h lorsqu'il a freiné pour tenter d'éviter le véhicule de l'accusée, qui venait de surgir devant lui.

Procès d'Isabelle Morin : l'expertise de la Sûreté du Québec mise en doute, sur ici.radio-canada.ca le 15 mai 2018.

Me Bertrand l'a interpelé sur le fait qu'à titre de chef reconstitutionniste à la SQ, il a endossé le rapport d'enquête d'un autre agent du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ).

Procès d'Isabelle Morin : l'expertise de la Sûreté du Québec mise en doute, sur ici.radio-canada.ca le 15 mai 2018.

40 exemples